L’ALCYON a été construit à Dieppe aux Ateliers et Chantiers de la Manche  (ACM) sous le numéro de coque 1300. Il a été lancé le 28/12/1981 sous le nom de BAHRAM. Il a été livré début 1982 à la Surf et navigue d’abord sur les côtes d’Afrique à l’offshore pétrolier, vers 1987 il assurera les missions de l’action de l’Etat à la mer notamment la lutte anti-pollution, divers remorquage, récupération de torpilles et de mines, sauvetage, lutte incendie etc..

L’ALCYON navigue désormais  sous le pavillon de Panama. En 2019 et 2020 il a été à Mourmansk, puis en Amérique du sud. De là il est passé en Turquie avant de rejoindre le Portugal. Grand voyageur à l’approche de la quarantaine.

Caractéristiques
Longueur Hors Tout 53.00 m
Largeur 13.00 m
Tirant d’Eau  3,95 m
Déplacement  818 tonnes

 Deux moteurs Bergen  de 1945 Kw chacun

Deux hélices de 2.80 m  en tuyère Kort fixe
Vitesse maximale 13,5 nœuds

L’AILETTE, (du nom d’une rivière historique du département de l’Aisne au bord de laquelle s’affrontèrent toutes les armées de toutes les guerres, depuis Jules César au moins) sister ship de l’ ALCYON a été également été construit à Dieppe sous le nom de CYRUS. Ce dernier poursuit pour quelques temps encore les missions pour la Marine en Méditerranée. On peut le voir (de loin) à Toulon, à Marseille ou le long des côtes de la Corse.

 Maurice.B a entrepris la construction le la maquette de L’ALCYON au 1/50ème d’après les plans parus dans la revue Bateau Modèle. La longueur de ce modèle est de 1.06 mètres et la largeur de 26 centimètres.

La coque est construite de façon traditionnelle en lattes de 3 mm sur couples, elle est résinée à l’intérieur. Le personnage également au 1/50ème donne une idée de taille du supply.

Ci dessus, le rouleau situé dans la poupe qui permet de remonter les ancres sans abimer la coque. A gauche, propulseur d'étave réalisé en tuyau de PVC

L’outillage et la façon de découper et de réaliser  les dalots dans les pavois du pont de travail.

Les superstructutes sont en partie faites en plasticard , les cheminées sont en contreplaqué de 1 mm, certaines pièces en pastique et les conduits des échappements en alu.

Pose du pavois de la plage avant. Il est réalisé en contreplaqué de 6/10ème de mm; des cales ont été confectionnées pour respecter l’inclinaison pendant le collage.

Pose des baguettes de protection (pas facile d’en assurer le maintien pendant le collage!)

2020 06 19 02

Préparation des écubiers d’ancres

Lattage du pont arrière, un petit jeu de patience.

A suivre…