Le MYCP, a soutenu depuis sa création une discipline peu répandue en France le Racer au pylône.

Cette discipline consiste à faire évoluer un modèle thermique à hélice marine (classe A) ou aérienne (classe B1) autour d’un pylône accroché à un câble d’acier de 15.93m de rayon sans aucun moyen de contrôle entre le modèle et le modéliste.

Le but, aller le plus vite possible pendant 5 tours soit 500m.

Les modèles sont propulsés à l’aide de moteur thermique de cylindrée 3.5cm3 (classe A1), 5.0cm3 (classe A2) et 10cm3 (classe A3) avec une hélice marine. Les câbles d’acier ont un diamètre de 0,8 / 1,0 / 1,5 mm suivant la cylindrée.

Une autre catégorie, cette fois ci avec une hélice aérienne et un moteur thermique de 2.5cm3 (classe B1). Le câble d’acier fait 0.5mm de diamètre.

Le carburant est imposé, fourni par l’organisateur: 80% méthanol et 20% huile de ricin

Les record-man sont les russes, les arméniens et les bulgares avec des vitesses proches de 300km/h en 10cm3.

En 2007, le MYCP a organisé le championnat du Monde classe A et B au bassin rond de la Hotoie.

Dont voici quelques photographies.

previous arrow
next arrow
PlayPause
Slider

Quand le modèle est lancé, le concurrent ne peut plus agir sur les réglages du moteur. Celui-ci s’arrête quand le réservoir est vide.  Pour valider la manche, le modèle doit toucher l’eau au moins une fois par tour.En aucun cas il doit voler cela arrive avec les modèles à hélice aérienne.

En 2013 le championnat du monde a eu lieu à Cesta près de Bordeaux.

En 2018, aucun membre du MYCP ne pratique encore cette discipline.